Caisse donc ? Est-ce clair ?

MPD est un daemon que l'on peut controler à loisir pour jouer nos morceaux de musique préférés.

Il fonctionne en mode client/serveur, et assure la partie serveur. Il a donc besoin d'un client pour s'interfacer avec l'appareil auditif de destination.

Comme d'habitude, les manipulations liées à mes élucubrations se feront sous Gentoo, et non pas sous Daubian, voire pire.


Installation du serveur

  • emerge -va mpd avec les options adéquates (mikmod, mp3, ogg, vorbis et Jean Passe).
  • Vous pouvez ignorer le message d'installation concernant la nécessité de s'assurer que l'item pid_file de MPD est mis à /var/run/mpd/mpd.pid
  • Configuration minimale (/etc/mpd.conf)
    • Commencez par copier le fichier de configuration dans votre home (on peut le mettre ici: ~/.mpd/mpd.conf)
    • Voici le strict minimum pour la configuration (merci à Frédéric pour son fichier de configuration)
    • A adapter à votre home, bien entendu.
    • Si vous ne modifiez pas les chemins par défaut, tout part dans /var/lib
music_directory           "/home/jseb/.mpd/music"
playlist_directory         "/home/jseb/.mpd/playlists"
db_file                         "/home/jseb/.mpd/database"
log_file                        "/home/jseb/.mpd/mpd.log"
error_file                    "/home/jseb/.mpd/mpd.error.log"
pid_file                        "/home/jseb/.mpd/mpd.pid"
state_file                      "/home/jseb/.mpd/state"

bind_to_address           "localhost"
audio_output {
        type                    "alsa"
        name                    "My ALSA Device"
        #device                  "hw:0,0"     # optional
        #format                  "44100:16:2" # optional
}
mixer_type                      "alsa"
mixer_device                    "default"
mixer_control                   "PCM"
filesystem_charset "UTF-8"
  • Pour les autres paramètres, man mpd.conf
    • Jetez quand même un coup d'oeil au fichier de config original (/etc/mpd.conf)
  • Le premier lancement se fait de cette façon
    • mpd --create-db /home/jseb/.mpd/mpd.conf
    • n'oubliez pas de créer les répertoire music et playlists avant de lancer cette commande.
  • Pour les lancements suivants, il y a un script d'initialisation : /etc/init.d/mpd
    • Vous ne pouvez le lancer qu'en root.
    • Vous pouvez faire la même chose que lui ainsi: /usr/bin/mpd --no-create-db "$HOME"/.mpd/mpd.conf
  • Si vous voulez quand même modifier /etc/init.d/mpd, utilisez rc-update pour le lancer au démarrage.


Installation d'un client

  • Bien sûr, nous allons prendre le plus texte des clients, à savoir ncmpc
    • Autrement, autant rester avec Audacious, n'est-ce pas ?
    • emerge -va ncmpc
    • Pour voir le contenu de votre répertoire music, faites un ctrl+u après toute modification
  • Il y a un plugin gkrellm2.
    • A noter le petit piège dans l'orthographe du plugin (c pour client, bien sûr)
* media-plugins/gkrellmpc
     Available versions:  ~0.1_beta9
     Homepage:            http://mpd.wikicities.com/wiki/Client:GKrellMPC
     Description:         A gkrellm plugin to control the MPD (Music Player Daemon)


  • Attention, car ce plugin semble buggé.
    • J'ai eu des problèmes avec Gkrellm qui se bloquait partiellement, perdait le support de ses fontes et n'accédait plus au système de fichiers.
    • Ces problèmes ont cessé lorsque j'ai désactivé gkrellmpc.


Kaboum kaboum

Pour le reste: use the man , Luke !

Et bientôt sur ce blog... le mapping de vos touches multimedia pour controler MPD ! Stay tuned ;)