Introduction

Un magnifique spécimen: le Cookus-chocolatus-classicus

cookus classicus



Ingrédients

  • 200g de farine.
  • 1 sachet de levure chimique (bicarbonate).
  • 1 sachet de sucre vanillé.
    • le sucre vanillé est facultatif, mais c'est meilleur avec.
  • 70g de cassonade
    • ou 60g de sucre en poudre si vraiment vous n'avez pas de cassonade.
  • 60g de chocolat en morceaux.
    • ou 60g de pépites de chocolat, ça vous évitera de le faire vous-même.
  • 60g de raisins secs.
  • 60 à 80g de noisettes grillées, selon vos goûts.
  • 1 œuf.
  • 5 cuillères à soupe d'huile de noix.
    • qui correspondent à environ 100g. de beurre, si vous n'avez pas d'huile.
  • 5cl d'eau (environ un tiers de verre à moutarde).
    • ceci uniquement si vous utilisez de l'huile. L'eau est utilisée pour compenser la différence beurre/huile. Il y a de l'eau dans le beurre, contrairement à l'huile.
  • 1 pincée de sel. Ne l'oubliez pas!



Pré-requis

  • Cette recette nécessite un peu de patience.
  • Elle nécessite également quelques ingrédients que vous pourrez préparer à l'avance afin de gagner du temps le moment venu.
Les noisettes
  • Décortiquez et coupez les noisettes en deux.
  • Faites revenir à la poêle, sans matière grasse.
  • Quand les noisettes en contact avec la poêle commencent à brunir, remuez-les pour répartir la cuisson.
  • Une fois toutes les noisettes brunies, retirez du feu et laissez refroidir.
    • Pendant que les noisettes refroidissent, que diriez-vous de commencer le découpage du chocolat ?
  • Frottez les noisettes entre vos doigts et retirez la pellicule qui se détache la plupart du temps.
  • Les noisettes grillées peuvent se conserver quelques semaines dans un bocal en verre.
    • Dans le cas d'un stockage dépassant quinze jours, goûtez une noisette avant de les utiliser.


Les pépites de chocolat
  • Le moment idéal pour opérer est pendant le refroidissement des noisettes.
  • Découpez les carreaux de chocolat en morceaux à l'aide d'un couteau bien aiguisé, sur une planche à découper.
    • Avec mon chocolat, j'obtiens neuf morceaux pour chacun des carreaux. Ne vous coupez pas les doigts non plus et restez raisonnables.



Préparation

Dans un saladier
  • Mélangez farine, levure, sucre vanillé et la pincée de sel.
  • Ajoutez à la farine les noisettes grillées, les raisins secs et les pépites de chocolat.
  • Mélangez bien le tout, pour répartir les ingrédients,


Dans un bol
  • Si vous n'aviez pas d'huile, faites fondre le beurre à feu très doux et en remuant pendant toute la durée de l'opération.
  • Mesurez les 70g de cassonade, et ajoutez un œuf. Mélangez le tout.
  • Si vous utilisez de l'huile, ajoutez l'eau. Mélangez bien.
  • Ajoutez l'huile ou le beurre, et mélangez jusqu'à obtenir une indistincte mélasse.


Merge (bol, saladier)
  • Versez en trois étapes le contenu du bol dans le saladier, en remuant continuellement.
  • Quand le mélange présente une agglomération certaine, et qu' il devient difficile à manœuvrer, continuez le pétrissage à la main.
  • Stoppez quand vous obtenez une boule de pate homogène, dont les morceaux ne se décollent plus.


Le grand cylindre
  • Découpez une feuille de plastique transparent alimentaire.
  • Placez la boule de pâte sur cette feuille, en l'étirant en rouleau.
  • Refermez la feuille sur la pâte. Une fois bien emballée, faites la rouler sur votre plan de travail, de façon à lui donner un aspect circulaire.
  • Placez le tout au réfrigérateur 1/2h, ou 10mn au congélateur. Cela va donner une certaine tenue à la pâte, afin de faciliter son découpage ultérieur.



Cuisson

  • Découpez la pâte en cylindres de 1 ou 2cm d'épaisseur.
  • N'hésitez pas à rassembler le morceau en un monticule cylindrique bien aggloméré, en poussant la circonférence extérieure de vos petits doigts vigoureux.
  • Placez les cylindres (ou monticules, selon votre degré de finesse) de façon espacée sur du papier cuisson.
  • Mettre le tout sur une plaque (ou une grille si comme moi, vous n'avez toujours pas de plaque).
  • Faites cuire 1/4h dans un four préchauffé à 180°.
  • Renouvellez l'opération découpage/disposition/cuisson jusqu'à épuisement du stock ou de votre patience.
  • Le secret du gourmand : la pâte se congèle très bien, pour une utilisation ultérieure !



Dégustation

  • Là, je crois que les explications ne sont plus nécessaires !
  • Je n'accepte aucune responsabilité quand à une éventuelle prise de poids.
  • Une dernière photo pour achever de convaincre les plus indécis.

cookies miam